Blog

Bienvenue sur le blog des éditions de la Rémanence. Vous pouvez trier les informations par catégories, ainsi que par livre. Nous vous souhaitons une agréable visite.

La reine du découpage, roman autobiographique d’Odile Lecouteux
Le 12 juin 2014 | 0 Commentaire(s) | La reine du découpage

Cécile, six ans, n’a pas sa langue dans sa poche. Elle vit avec ses parents et sa grande soeur Fanfan dans la coopérative PLM de la commune des Larmes, en Côte d’Or, un village triste dans lequel il n’y a ni cimetière ni fontaine pour dire « Je ne boirai pas de ton eau ». Avec tendresse, humour, et parfois une certaine gravité, la petite fille décrit ce qu’elle découvre et ce qu’elle devient, de surprises en épreuves.

En ayant su conserver dans ce roman autobiographique la candeur et la vivacité de ses jeunes années, l’auteure nous offre un joli découpage des usages, personnes et souvenirs de son enfance, dans un style volubile d’une grande finesse, terriblement attachant.

Odile Lecouteux a travaillé à la radio et pour la télévision, les voyages et les rencontres ont formé sa jeunesse. Aujourd’hui parolière pour le groupe Christian Mansour et Sunugaal, elle vit à Dijon où elle est née. La Reine du découpage est son second roman, après Dix jours.

LAREINEune cadre

Pour acheter un exemplaire du livre sur le site des éditions : http://www.editionsdelaremanence.fr/la-reine-du-decoupage.html

L’édition de romans et récits autobiographiques…
Le 10 juin 2014 | 0 Commentaire(s) | A propos de la maison d'édition

«  L’écriture de soi vaut mieux que le narcissisme dont on l’accuse, et brille par son ambivalence même : c’est parce qu’elle est accessible à tous qu’il faut exiger beaucoup d’elle, c’est parce qu’elle s’affiche comme la moins littéraire des genres qu’elle doit l’être le plus. » (suite…)

« Chemins croisés », par Martine
Le 28 mai 2014 | 0 Commentaire(s) | Chemins croisés

CHEMINSCROISESune2

« Je suis émue, très émue et j’ai même pleuré à la fin du livre. Quel merveilleux livre, si bien écrit, si fluide, si vrai ! J’ai été très touchée par le début,l’école, cette amitié profonde qui s’éloigne tout doucement avec le temps sans faire de bruit.Amitié si forte ! Ces mots qui décrivent la vie au quotidien ! J’ai été submergée par cette si belle histoire. Vous exprimez si bien « LA VIE » de chacun, la vôtre aussi et vous m’avez fait voyager. Je le relirai et je vais lire les suivants. Je n’ai eu que du bonheur ! »

Un très beau texte

Catherine Leblanc réussit à évoquer les premiers émois sans mièvrerie, en s’attachant  tout particulièrement à la délicatesse des premières fois. Le vagabondage des adolescents épouse le désir des plaisirs défendus où la palette des émotions éclot entre surprise et désarroi. Un très beau texte à la hauteur de mon plaisir de lecture ressenti en refermant Fragments de bleu et Si loin, si près. L’adolescence comme l’espace infini des possibles sous la plume de Catherine Leblanc.

Le monde de Mirontaine – 23/04/2014
http://lemondedemirontaine.hautetfort.com/archive/2014/05/23/l-avenir-de-catherine-leblanc-5376125.html

« Chemins croisés », par Odile
Le 16 mai 2014 | 0 Commentaire(s) | Chemins croisés

CHEMINSCROISESune2

C’est un bel objet soigneusement réalisé avec une photo parlante sur la couverture. Des jeunes gens posent, bras enlacés, l’un cherchant l’autre dans ce moment immortalisé.
Si d’emblée, j’ai reconnu l’auteur, je me suis demandé si « l’ami » figurait sur la photo…
L’ écrivain Claude Colson aborde son affection indéracinable avec un ami d’enfance. L’amitié naturelle se renforce par des valeurs acquises au fil des événements. Pourtant, dans l’absence, la menace du désenchantement plane, et si l’auteur accepte humblement cette dernière, il refuse de souffler la bougie. Quel est, entre l’auteur et l’ami, ce trait d’union qui rassemble le temps et renforce la vie ?
L’auteur va-t-il nous faire croire que l’on peut s’aimer à tous les âges, en tenant vaillamment le lampion ?
Au fil des pages, la jeunesse passe comme il se doit et si l’amitié semble « perdue d’avance » chacun se comporte envers l’autre, en raison de sa propre nature. Tous les chemins sont pris pour se reconnaître, se montrer digne, consommer ensemble, se perdre, se retrouver dans la bienveillance. Lucide, l’auteur annonce la couleur « l’histoire ne repasse pas les plats » et avec sa disparition, l’ami ouvre un livre qui bouleverse, interpelle, enrage aussi…
Merci à Claude Colson pour ce don d’écriture pudique et passionnée. « Chemins croisés » des hommes qui s’aiment, qui se manquent et qui parviennent toujours à rire.

Touchant et vrai

L’histoire nous emporte dès les premières pages. En soi, pas vraiment originale — l’histoire d’une adolescente à problèmes, qui ne sait que faire de son avenir. Mais cette histoire a quelque chose d’émouvant qui donne envie de la lire jusqu’à la fin, et on le dévore en peu de temps. Touchant et vrai — à ne pas rater !

Terres de mots – 7/05/2014
http://terresdemotsblogger.blogspot.fr/2014/05/lavenir-catherine-leblanc.html

Le ton juste

J’ai beaucoup aimé ce petit roman de Catherine Leblanc, le ton juste avec lequel elle évoque les émois d’un premier amour, le cataclysme qu’il peut provoquer dans une toute jeune vie, le passage à l’acte, l’affection à l’autre donnée sans retenue, les flèches de douleurs du doute et de la trahison. Ce livre est une grande réussite. A confier à des lecteurs adultes, autant qu’adolescents.

Les lectures d’Antigone – 6/05/2014
http://antigonehc.canalblog.com/archives/2014/05/06/29801789.html

 

« Chemins croisés », récit de Claude Colson
Le 1 mai 2014 | 0 Commentaire(s) | Chemins croisés

« Je vous livre ce récit, non prémédité, non programmé, en souhaitant qu’il vous marque autant que le firent pour moi les faits rapportés. Le décès soudain d’un ami de toujours m’a amené à prendre la plume. Ce fut une nécessité intérieure, une exigence irrépressible et j’espère que cette histoire sera pour vous, comme elle l’a été pour moi, l’occasion de réfléchir à la place de l’amitié dans l’existence. »

De ses années d’enfance à l’âge de sa retraite, Claude Colson choisit ses souvenirs et égrène les grandes étapes de sa vie et de celle de son ami Pierre. Mêlant au récit de multiples détails et anecdotes d’époque, Chemins croisés nous fait revivre l’évolution de soixante ans d’amitié ch’timi et sait nous présenter la vie, précaire et inattendue, dans toute son acuité et sa fragile beauté.

L’auteur, Claude Colson est né en 1949 dans le Cambrésis (Nord) où il a longtemps vécu. Venu à l’écriture par la poésie, il a publié de nombreux récits et romans.

CHEMINSCROISESune2

Pour acheter un exemplaire sur le site des éditions : http://www.editionsdelaremanence.fr/chemins-croises.html

Se construire soi-même

Catherine Leblanc, exprime dans son roman la difficulté de tout adolescent de parvenir à se construire soi-même en se détachant, pas sans mal, de sa famille.

Tout sur mon ado – 24/04/2014
http://toutsurmonado.wordpress.com/2014/04/24/lavenir/

Une analyse très pertinente

« Catherine Leblanc nous offre ici une analyse très pertinente […] Les difficultés de l’adolescence sont très bien retranscrites. »

Critiques libres – 21/04/2014
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/41106