Portraits & entretiens

Pour faire découvrir nos auteurs et leur travail d’une manière plus vivante, nous leur avons posé quelques questions sous forme de petits interviews. Vous trouverez sous chacun un ou des liens vous permettant, si vous le souhaitez, d’en savoir plus sur eux, ainsi qu’une rapide présentation du ou des livres édités à la Rémanence.

Cinq minutes avec Elisa Tixen
Le 20 juin 2017 | 0 Commentaire(s) | Portraits & entretiens

tixen elisaOriginaire de Reims, Élisa Tixen s’est installée en Aquitaine en 1998. Un coup de cœur pour cette région où elle situe son premier roman, Sans traces apparentes. Elle est l’auteur de plusieurs nouvelles dont Fenêtre sur la Lande, primée aux concours de Mably et de Saint-Pierre-du-Mont.

 

 

 

 

(suite…)

Odile Gapillout

shutterstock_237874402Chers lecteurs, chers amis,

C’est avec une grande tristesse que je vous fais part du décès de l’une des nôtres, Odile Gapillout, survenu au début du mois de novembre.

Au nom des éditions de la Rémanence, de ses auteurs, ses collaborateurs, j’adresse mes pensées émues à sa famille et à ses proches.

De ceux d’entre nous qui l’ont connue et côtoyée, Odile laissera le souvenir d’une belle personne, agréable, souriante, simple et discrète. Lorsqu’elle prenait place à l’occasion d’une dédicace, elle posait sur sa table, outre ses livres, quelques fleurs, quelques bonbons sur de petits napperons brodés. C’était sa façon de saluer ceux qu’elle rencontrait, de les inviter à partager quelques instants chez elle, avec elle, en toute simplicité.

Le style d’Odile, c’était elle. Elle écrivait en retenue, en creux, sans jamais aucun mot superflu. Elle écrivait aussi des silences, dans lesquels chacun pouvait se réfugier à sa guise.

Ses mots lui survivront. Ce sont comme des petites bougies dont les flammes vacillent mais résistent, et qui éclairent vaille que vaille.

Lui rendre hommage, c’est également rendre hommage à son œuvre. (suite…)

Cinq minutes avec Damien Personnaz
Le 13 octobre 2016 | 0 Commentaire(s) | Portraits & entretiens, Travers de routes

D PersonnazDamien Personnaz est un journaliste, écrivain et géographe franco-suisse. Après des études de géographie tropicale à Bordeaux et de géopolitique à Genève, il devient journaliste dans un quotidien genevois avant de s’engager pendant plus de vingt ans auprès de la Croix-Rouge internationale et de l’UNICEF, en Afrique, en Asie et en Europe. Passionné d’îles lointaines, difficiles d’accès et peu connues, il est l’auteur de Sept oasis des mers (2008) et de Cinq petits mondes (2013). Travers de routes, édité aux éditions de la Rémanence en 2014, est le  premier de ses ouvrages consacré à son expérience humanitaire.

(suite…)

Cinq minutes avec Pierre-Alain Gasse
Le 14 juillet 2016 | 0 Commentaire(s) | L'Indonésienne, Portraits & entretiens

PIERRE ALAIN GASSEPierre-Alain GASSE écrit depuis 1981, en français et en espagnol. Éclectique et inclassable, ses maîtres sont principalement sud-américains : Rulfo, García Márquez, Benedetti. Et aussi, un Français, inégalable à ses yeux : Maupassant. De la nouvelle, il pratique tous les genres et a édité plusieurs recueils ainsi qu’un roman court aux ed. de la Rémanence : L’Indonésienne.

 


Pierre-Alain, qui êtes-vous ?

De mère normande et père breton, fils d’artisan menuisier et d’agricultrice, aîné de quatre garçons, après des études littéraires, J’ai mené une carrière d’enseignant de langues vivantes à Saint-Brieuc, tout en taquinant la plume en secret.


Vous êtes nouvelliste. Quand et comment avez-vous commencé à écrire ? Pourquoi des nouvelles ?

 En 1995, dans le cadre d’un travail donné à des élèves de Terminale, j’ai écrit un pastiche d’une courte nouvelle fantastique de l’écrivain espagnol Juan José Millás. Je n’ai pas arrêté depuis, abordant tous les sous-genres ou presque  : policier, noir, fantastique, humoristique, romanesque, social, pour enfants, d’autofiction… avec une prédilection cependant pour le noir et l’autofiction. (suite…)

Cinq minutes avec Héloïse Combes
Le 26 mai 2016 | 0 Commentaire(s) | Mon bel orage, Portraits & entretiens

Héloise Combes NBChanteuse, auteur-compositeur, écrivain et photographe, Héloïse Combes est une artiste aux territoires variés. Elle est l’auteur à la Rémanence du roman Mon bel orage et de plusieurs autres livres parus ou à paraître chez divers éditeurs.


Héloïse, qui êtes-vous ?

Difficile de répondre simplement à une telle question  !

Il paraît que, comme vous l’avez dit, je suis chanteuse, auteur-compositeur, écrivain et photographe… Mais je suis avant tout un être humain qui essaie de vivre au plus près de ses valeurs, et j’aime les chemins de traverse, la nature, la poésie. Et puis je suis une maman.


À quand remonte l’écriture pour vous ?

Je ne sais plus… Depuis ma plus tendre enfance, j’ai vu ma mère un stylo ou un livre à la main. C’est elle qui m’a donné le goût des mots, le goût de mettre des mots sur des émotions. (suite…)

Cinq minutes avec Naomi Ajavon
Le 25 novembre 2014 | 0 Commentaire(s) | La quête d'Amy, Portraits & entretiens

Naomi Ajavon-Naomi Ajavon tient depuis plusieurs années le site La croisée des plumes, destiné à la littérature togolaise. Elle s’est lancée à son tour dans l’écriture, avec La quête d’Amy, un roman qui se déroule en France mais fortement ancré dans ses origines et son pays natal.


Naomi, en quelques mots, qui êtes-vous ?

En quelques mots ? J’ai suivi des études des Sciences du Langage à l’Université Stendhal de Grenoble, employée dans un hypermarché et… une maman ! (rires)


La quête d’Amy est votre premier roman, comment êtes-vous venue vers l’écriture ? Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées ?

Je suis venue à l’écriture par une envie de connaître les écrivains de mon pays natal, le Togo. J’ai donc créé en 2012 une plateforme où j’ai essayé de regrouper les auteurs, et où les amoureux du livre comme moi, partagent leurs découvertes en matière d’art et de littérature. Puis l’idée m’est naturellement venue de mettre les mots sur des choses qui, jusque-là, étaient enfouies en moi. Ces choses qui, pour certains, à force d’en parler, deviennent une routine, une normalité dans notre société actuelle alors que plus d’une en souffre. « Les paroles s’envolent et les écrits restent », dit-on. (suite…)

Cinq minutes avec Catherine Leblanc
Le 21 novembre 2014 | 0 Commentaire(s) | L'avenir, Portraits & entretiens

AVT_Catherine-Leblanc_4943Catherine Leblanc a édité de nombreuses publications en littérature générale. Ses écrits s’adressent tantôt  aux enfants, tantôt aux adultes. Elle est l’auteur à La Rémanence de L’avenir, un roman court, tout au présent, relatant les émotions d’une jeune fille en quête de son identité.


Catherine, qui êtes-vous ?

Quelle question ! Je suis auteure et aussi psychologue. Je travaille avec des enfants et des adolescents. Ils m’inspirent souvent. Le reste du temps, j’apprécie de plus en plus le calme et le temps libre pour laisser venir l’écriture.


Le thème de l’acceptation de soi revient souvent dans vos écrits…

Oui, certainement. La lecture puis l’écriture ont été fondamentales pour me faire découvrir qu’il existe différentes façons d’être au monde, de penser, de percevoir les choses, et qu’on a le droit d’être soi.


(suite…)

Cinq minutes avec Calouan
Le 20 novembre 2014 | 0 Commentaire(s) | Portraits & entretiens, Toile d'araignée

calouan

Calouan est auteur jeunesse depuis plus de dix ans, elle a édité de nombreux récits et albums. Toile d’araignée, le premier livre édité aux éditions de la Rémanence, est son premier roman destiné aux adolescents. Destiné à les mettre en garde contre l’anonymat sur Internet, c’est un roman qui a aussi séduit de nombreux adultes !


Calouan, qui êtes-vous ?

Je suis auteur jeunesse pour grands, pour petits, correctrice à mes heures, biographe aussi. J’aime les mots, les anciens, les nouveaux. J’ai une formation scientifique, « développée durablement » mais tout m’intéresse, je n’en finis jamais d’apprendre.


Pourquoi ce pseudonyme ?

J’ai senti que mes livres jeunesse seraient toujours en lien, même lointain, avec mes enfants. Alors j’ai amputé leur prénom du début et j’ai assemblé ces trois bouts en un pseudonyme chantant.


(suite…)

Cinq minutes avec Odile Lecouteux
Le 27 juin 2014 | 1 Commentaire(s) | La reine du découpage, Portraits & entretiens

odile lecouteuxOdile Lecouteux a grandi dans un petit village de Bourgogne, cadre de La reine du découpage.  Après avoir travaillé pour la TV et la radio, elle se consacre maintenant à l’écriture ; elle est parolière et l’auteure de deux romans. Dans La reine du découpage, elle revisite ses souvenirs et nous brode de faits réels de nombreux personnages et situations.


Odile Lecouteux, qui êtes-vous ?

Je suis née en Bourgogne en 1952, j’ai souvent voyagé seule et déménagé en famille. Je suis revenue vivre à Dijon où je suis née. J’ai deux enfants,  affectueux et indépendants.


Vous avez un style très particulier, vous écrivez comme vous parlez, ou pas du tout ?

J’écris couramment, comme coule l’eau de la rivière dont, par temps de pluie, j’ai le débit… Mon travail dans des radios nationales et à la télévision m’a forgée dans  l’expression parlé-écrite. J’ai aussi une grande facilité pour échanger avec des inconnus, dans la rue…

(suite…)

Cinq minutes avec Claude Colson
Le 12 juin 2014 | 0 Commentaire(s) | Chemins croisés, Portraits & entretiens

claude colson-1Claude Colson était enseignant. Venu depuis qu’il n’exerce plus à l’écriture par la poésie, il a publié une dizaine de recueils et romans. Chemins croisés, édité aux éditions de la Rémanence, est un livre-hommage à l’un de ses amis décédé. L’occasion de revenir sur sa région d’origine et ses souvenirs de jeunesse.


Qui êtes-vous ?

Je suis à présent à la retraite ; j’étais professeur de lycée, agrégé d’allemand et syndicaliste. Je suis très attaché à mon Nord natal où j’ai vécu près de quatre décennies, à la culture chti. J’ai ensuite résidé en Essonne où je suis toujours aujourd’hui. Je suis plus rat des champs que rat des villes ; j’adore la nature et en particulier la montagne, la randonnée, la lecture, la littérature et le bon vin, ce qui va, autant que faire se peut, avec la bonne chère.


Votre dernier livre, Chemins croisés, vous tient beaucoup à cœur…

En effet ; j’ai récemment été bouleversé par le décès inattendu d’un ami d’enfance. L’autofiction, que j’avais abandonnée depuis 2007/2008 s’est alors imposée à moi afin de lui rendre hommage et en quelque sorte de le faire revivre un peu par la littérature. (suite…)