L'avenir

Roman de Catherine Leblanc
Collection Regard – avril 2014

Sensibilité

LAVENIR-uneEn définitive, j’ai aimé ce récit que je trouve beau et raffiné, dont le mot d’ordre est “sensibilité”. J’aurais aimé que le roman soit peut-être plus long, plus approfondi dans cette recherche de soi cela dit, ce qui aurait peut-être permis d’établir un lien plus fort entre protagoniste et lecteur. C’est un roman que je conseille pour quelques heures de lecture qui donnent à réfléchir par la suite.

Extrait de la chronique du roman L’avenir sur le blog Cassecroutons des lectures
« Vous souvenez-vous de vos 16 ans ? »

LAVENIR-uneJ’ai été tout particulièrement  intéressée par ce livre car c’est un sujet assez important que l’on aborde rarement dans les livres, l’avenir. Vous souvenez-vous  de vos 16 ans ? Comment imaginiez-vous votre avenir ? […] Un livre que je recommande à tous les lecteurs, adultes comme adolescents car le message de ce livre est vraiment positif.

Chroniques livres – 14/10/2015
http://chroniqueslivres.canalblog.com/archives/2015/10/14/32771854.html

L’âge de tous les possibles…

LAVENIR-uneUne jeune fille regarde vers l’avant avec un bras formant une flèche ou un cœur, c’est selon notre façon de voir, le vert tendre d’un paysage printanier nous apparaît flou, incertain, c’est ce que me suggère cette couverture. Quant au titre, il laisse espérer qu’un futur est possible, et quel est l’âge de tous les possibles ? L’adolescence bien sûr avec un éventail de choix assez large que ce soit dans un extrême ou l’autre. […] J’ai bien apprécié ce court roman qui aborde des problématiques qui me m’intéressent.

Parlons livres – 13/06/2015
http://parlonslivresjeunesse.blogspot.fr/2015/06/lavenir.html

Deux nouvelles chroniques du roman « L’avenir »

LAVENIR-une

« Les personnages sont très réalistes, on ressent bien que l’histoire est tout à fait crédible, comparé à d’autres livres ou parfois les personnalités sont un peu exagérées. »

Extrait de la chronique sur le blog Un livre peut en cacher un autre
http://unlivrepeutencacherunautre.com/lavenir/

« Charlène est une adolescente à laquelle on s’attache et ce petit bout de chemin avec elle est plutôt agréable.

C’est un livre pour ados qui plaira très certainement aux jeunes lectrices et la plume de Catherine Leblanc est vraiment très agréable. J’ai trouvé qu’elle avait très bien réussi à se glisser dans la peau de son personnage pour parler au mieux des sentiments ressentis à cette période de la vie.

Un livre pour ados à découvrir et qui vous fera passer un agréable moment de lecture. »

Extrait de la chronique sur le blog Les lectures de Liyah
http://www.leslecturesdeliyah.com/livre-pour-ados-avenir-catherine-leblanc/

Un roman juste sur l’adolescence banale, mais pas si facile à vivre

Catherine Leblanc aborde un sujet que les adolescents connaissent bien et qui pourtant n’est pas souvent traité en littérature jeunesse : l’avenir. Comment faire des choix qui seront cruciaux pour sa vie d’adulte alors qu’on est en pleine adolescence ? […] Un très beau roman sans vampires, sans jeunes qui vont mourir du cancer, sans jeunes filles abusées, un roman juste sur l’adolescence banale,  mais pas si facile à vivre.

La mare aux mots – 9/01/2015
http://lamareauxmots.com/blog/avec-ou-sans-avenir/

Cinq minutes avec Catherine Leblanc
Le 21 novembre 2014 | 0 Commentaire(s) | L'avenir, Portraits & entretiens

AVT_Catherine-Leblanc_4943Catherine Leblanc a édité de nombreuses publications en littérature générale. Ses écrits s’adressent tantôt  aux enfants, tantôt aux adultes. Elle est l’auteur à La Rémanence de L’avenir, un roman court, tout au présent, relatant les émotions d’une jeune fille en quête de son identité.


Catherine, qui êtes-vous ?

Quelle question ! Je suis auteure et aussi psychologue. Je travaille avec des enfants et des adolescents. Ils m’inspirent souvent. Le reste du temps, j’apprécie de plus en plus le calme et le temps libre pour laisser venir l’écriture.


Le thème de l’acceptation de soi revient souvent dans vos écrits…

Oui, certainement. La lecture puis l’écriture ont été fondamentales pour me faire découvrir qu’il existe différentes façons d’être au monde, de penser, de percevoir les choses, et qu’on a le droit d’être soi.


(suite…)

Roman rempli de sensibilité et de raffinement

Ce roman m’a touché par sa fraîcheur, sa simplicité  et par ses mots justes sur les sentiments. C’est peut-être un livre jeunesse mais les adultes peuvent retrouver ces périodes charnières que chacun a du vivre un jour où l’urgence  » qu’il doit arriver quelque chose  » s’est imposé dans leur vie. […] Une fois ma lecture terminée, je songeais déjà à ce qui arrivera par la suite à l’héroïne. Nous avons été si complices pour un moment de sa vie. Tous les éléments sont là pour une suite. Roman rempli de sensibilité et de raffinement. Un beau plaisir de lecture à s’offrir.

Je lis en numérique – 2/11/2014
http://jelisennumerique.canalblog.com/

Une belle lecture

L’auteure, Catherine Leblanc, réussit parfaitement à nous replonger dans notre propre adolescence ; vous savez, cette période où l’on se pose plein de questions, où l’on a du mal à accepter son corps, où l’on change d’humeur comme de paire de chaussettes et où on passe de l’enfance à l’âge adulte. Il n’est donc point difficile de se mettre dans la peau de Charlène, même si personnellement j’ai du mal à comprendre comment l’on peut tomber amoureux de quelqu’un que l’on détestait au départ. Les mots sont doux, les paroles sensibles et le livre est très vite lu. On regrette presque qu’il ne soit pas plus long pour profiter davantage de l’univers de Charlène et découvrir ce qu’elle va devenir. Une belle lecture qui plaira sans aucun doute aux adolescents, qui se reconnaîtront à travers le récit de Catherine Leblanc.

Comme dans un livre – 24/10/2014
http://commedansunlivre.fr/tag/lavenir/

Un très beau texte

Catherine Leblanc réussit à évoquer les premiers émois sans mièvrerie, en s’attachant  tout particulièrement à la délicatesse des premières fois. Le vagabondage des adolescents épouse le désir des plaisirs défendus où la palette des émotions éclot entre surprise et désarroi. Un très beau texte à la hauteur de mon plaisir de lecture ressenti en refermant Fragments de bleu et Si loin, si près. L’adolescence comme l’espace infini des possibles sous la plume de Catherine Leblanc.

Le monde de Mirontaine – 23/04/2014
http://lemondedemirontaine.hautetfort.com/archive/2014/05/23/l-avenir-de-catherine-leblanc-5376125.html

Touchant et vrai

L’histoire nous emporte dès les premières pages. En soi, pas vraiment originale — l’histoire d’une adolescente à problèmes, qui ne sait que faire de son avenir. Mais cette histoire a quelque chose d’émouvant qui donne envie de la lire jusqu’à la fin, et on le dévore en peu de temps. Touchant et vrai — à ne pas rater !

Terres de mots – 7/05/2014
http://terresdemotsblogger.blogspot.fr/2014/05/lavenir-catherine-leblanc.html