« Devant le seuil », un hymne à la vie

DEVANTLESEUIL-une (2)

J’ai eu un peu de mal au début à me fondre dans le récit et puis la magie de cet amour m’a embarquée petit à petit, au bout d’une trentaine de pages. Les mots de Gérard sont touchants. Pour lui, ce n’est pas Natalie qui a un cancer, c’est « Nous avons un cancer », car c’est le couple qui traverse une épreuve. Et quelle épreuve ! La vitalité de la chanteuse s’estompe peu à peu. L’espoir laisse place au désespoir.

(…)

Philippe Godet aborde la maladie bien sûr, mais aussi l’amour, la famille, l’intimité avant et après la maladie. Le thème a beau ne pas être des plus réjouissants, il reste un hymne à la vie. C’est une fois de plus une lecture qui nous ordonne de profiter du moment présent. La vie est si courte…

Extrait de la chronique du roman Devant le seuil de Philippe Godet par Comme dans un livre 
Partager :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire