J’ai adoré l’écriture de Jacques Enaux

amoursky-boulevard-uneJ’ai adoré l’écriture de Jacques Enaux. Très simple, parfois factuelle et en même temps très poétique. Les événements s’enchaînent vite et de manière fluide, on ne s’ennuie jamais. Personnellement, quelques chapitres de plus ne m’auraient pas dérangé ! J’ai trouvé l’ensemble très touchant. L’auteur a su partager avec nous toutes les émotions qu’il a ressenti au cours de ce voyage, de la peur aux premiers émois, en passant par la déception, le stress, le désarroi ou encore l’espoir. Surtout l’espoir !

(…)

L’histoire peut paraître anodine, une romance parmi tant d’autres.. Mais il s’agit d’une histoire vraie, d’une histoire qui fait (vraiment) rêver, qui donne envie de croire au coup de foudre. Il ne cherche pas à enjoliver les choses, il nous les décrit comme il les a vécues et ça fait un bien fou. On s’attache facilement au « personnage principal » (Jacques Enaux donc), j’irai même jusqu’à dire qu’on peut aisément s’identifier à lui. Pourquoi ? Parce qu’il est profondément humain, qu’il ressent une foule de choses que l’on a déjà ressenties également.

Extrait de la chronique du récit Amoursky Boulevard de Jacques Enaux par Ibidouu 
Partager :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire