Philippe Godet a une écriture merveilleuse

devant le seuil

Philippe Godet a une écriture merveilleuse. Poétique. Les mots, les phrases, les chapitres glissent tout seuls et le roman se dévore en quelques heures. Au bout d’une trentaine de pages, on est dedans et c’est difficile de le refermer ! L’auteur a une écriture profonde, on ressent énormément de choses au fil des pages.

(…)

J’ai trouvé les personnages particulièrement touchants. On s’y attache très rapidement, tout simplement parce qu’en cours de route on oublie que l’on est un simple lecteur.

Extrait de la chronique du roman Devant le seuil de Philippe Godet par Ibidouu 

 

Partager :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire