Sensibilité

LAVENIR-uneEn définitive, j’ai aimé ce récit que je trouve beau et raffiné, dont le mot d’ordre est “sensibilité”. J’aurais aimé que le roman soit peut-être plus long, plus approfondi dans cette recherche de soi cela dit, ce qui aurait peut-être permis d’établir un lien plus fort entre protagoniste et lecteur. C’est un roman que je conseille pour quelques heures de lecture qui donnent à réfléchir par la suite.

Extrait de la chronique du roman L’avenir sur le blog Cassecroutons des lectures
Partager :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire