«Tu vivras toujours» : un hommage très intime et juste

TUVIVRASTJRS-une (2)

« La joie de l’enfance et son innocence, la douceur maternelle et malgré tout, ce goût amer que nous laisse la souffrance de l’être cher. Et l’annonce de la mort, que l’on savait inévitable. Mais finalement, quelle est la part du souvenir ou de l’imaginaire ? Que comprend-on de la souffrance et comment accepter une telle perte lorsqu’on est adolescent ?
Ce livre, très court, très intime et très juste est un hommage que l’auteur a voulu rendre à sa mère pour qu’elle vive toujours. Merci Arnaud Genon pour cette confiance qui nous est faite, à nous, lecteur. Nous essayons d’en prendre soin. »

Extrait de la chronique du récit Tu vivras toujours d’Arnaud Genon par Juliette
Partager :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire