Un livre dur mais nécessaire

Les fleurs du lac Une90 pages seulement, mais 90 pages d’une rare intensité, pleines de force et de courage. […]
À lire pour réfléchir et faire avancer les choses.

Extrait de la chronique de Les bouquins de Sylvie sur Les fleurs du lac
Partager :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire