Un texte universel
TUVIVRASTJRS-une (2)« Je ne compte pas vous donner un avis sur l’histoire en elle-même, comme vous vous en doutez, que peut-on en dire d’ailleurs ? Que c’est un terrible drame qui s’est joué pour cet enfant ? Pour cette famille ? Oui, évidemment.
Mais je vais vous parler de sa plume que j’ai trouvé très agréable à lire et apaisante malgré le sujet qu’il traite, en soi une plume pleine de sensibilité. Ce n’est pas un livre dont on ressort larmoyant, mais plutôt ému par ce souvenir d’enfance. Ce recul, dont l’auteur fait preuve, donne un aspect plus nostalgique qu’affligé à ce récit, contrairement aux autres ouvrages que j’ai pu lire. Pourtant, l’émotion y est palpable, mais elle est douce, pas en souffrance. C’est un texte universel : la peur, la maladie, la mère, l’amour. »
Extrait de la chronique de Tu vivras toujours sur le blog Les perles de Kerry
Partager :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire